VAL-DU-MAINE - Pourquoi ce nom ?


 

Créer une commune nouvelle, c’est aussi lui donner un nom. Cette tâche, qui au premier abord peut sembler amusante, s’avère plus compliquée qu’il n’y paraît, d’autant que  nous nous sommes fixés quelques critères :

  • que le nom ne fasse pas nécessairement référence aux communes fondatrices, afin de laisser une ouverture aux communes qui souhaiteraient nous rejoindre,
  • qu’il présente une cohérence avec le territoire qu’il désigne,
  • qu’il soit plutôt joli (même si cette notion reste subjective) et ne soit pas trop long,
  • que le gentilé (nom des habitants) soit facile à porter,

 

Les rivières qui traversent notre territoire nous sont apparues rapidement comme le fil conducteur de notre réflexion :

  • La VAIGE : elle est la limite entre BALLÉE et BEAUMONT-PIED-DE-BŒUF sur quelques dizaines de mètres ; en outre, environ 1/3 ouest de la commune de BALLÉE se trouve sur le bassin-versant de cette rivière.

 

  • L’ERVE : cette rivière traverse la commune et le bourg de BALLÉE du nord au sud ; elle marque aussi la limite entre BALLÉE et l’enclave d’EPINEUX-LE-SEGUIN.

 

  • Le TREULON : il passe à l’est d’EPINEUX-LE-SEGUIN au niveau du château de Varennes l’Enfant.

 

Chacune de ces rivières chemine au creux de charmantes vallées ; et une vallée plus brièvement, c’est un VAL.

 

Concernant « Le Maine », le territoire (même élargi) de la nouvelle commune se trouve dans le périmètre de cette ancienne province française.

 

Par ailleurs, d’autres communes de la communauté de commune portent cette précision « historico-géographique » : Le Bignon-du-Maine, Maisoncelles-du-Maine, Meslay-du-Maine et Saint-Denis-du-Maine.

 

Ainsi, est née la commune de VAL- DU- MAINE.